Ce que dit la loi : les extincteurs

Votre établissement est-il bien protégé contre les incendies ? Et surtout, êtes-vous à jour par rapport à la réglementation en vigueur concernant les extincteurs dans les établissements recevant du public ?

Tout ERP, quelle que soit sa catégorie, se doit d’être doté de moyens d’extinction tels que des extincteurs portatifs, des extincteurs sur roues, voire des seaux et pompes d’incendie. L’idée est de permettre au personnel (et éventuellement au public présent) d’intervenir sur un début d’incendie.

Combien d’extincteurs ?

Le minimum est d’un appareil pour 200 m2 et par niveau, avec au moins deux extincteurs par établissement. Leur emplacement doit figurer sur un plan au registre de sécurité.

Où faut-il mettre les extincteurs ?

De préférence, ils doivent être répartis dans les dégagements, à des endroits visibles et facilement accessibles. Ils ne doivent pas gêner la circulation des personnes. Leur efficacité ne doit pas risquer d’être compromise par d’éventuelles variations de température.

Ils doivent être accrochés à un élément fixe, avec une signalisation claire et durable. La poignée de portage ne doit pas se situer à plus de 1,20 m du sol.

Quels extincteurs ?

Les extincteurs doivent être de manipulation facile et avoir une contenance minimale de six litres pour les extincteurs à eau. Pour être facilement localisable par tous, il doit être de couleur rouge. 

Chaque extincteur se doit d’avoir un marquage clair comportant au moins la ou les classes de feu (A, B, C, D, F) qu’il permet d’éteindre, précédé de leur capacité d’extinction en chiffre, des pictogrammes indiquant les modalités de sa mise en œuvre, et des avertissements sur les dangers et les restrictions éventuelles d’utilisation.

À quelle fréquence faut-il faire vérifier ses extincteurs ?

L’efficacité des extincteurs doit être vérifiée par un laboratoire spécialisé indépendant.

Un extincteur doit également faire l’objet d’une vérification annuelle et d’une révision tous les dix ans par un organisme compétent. Les dates de ces vérifications et révisions doivent apparaître sur une étiquette clairement identifiable, et le relevé des vérifications doit être porté au registre de sécurité.

Pour connaître vos obligations et vérifier si vous êtes en conformité, prenez le temps de nous contacter.